mardi 10 juillet 2012

Les conséquences de nos pensées et de nos actes.




Les humains ne pensent pas que les troubles dont ils se rendent coupables auront des conséquences bien au-delà des actes que leurs mauvais instincts leur inspirent. Une guerre, par exemple, est déjà par elle-même quelque chose de terrible, mais ses conséquences ne se limitent pas aux ruines ou au nombre de cadavres laissés sur le sol. 

Les pensées et les sentiments de haine qui ont conduit à ces massacres continuent à alimenter dans l’espace des courants destructeurs. Ces courants empoisonnent l’atmosphère psychique et attisent d’autres foyers de guerre.

Alors, tâchez de prendre conscience que vos pensées, vos sentiments, vos actes ne produisent pas uniquement des conséquences à un moment donné, dans un lieu donné.

Dans le monde invisible ils provoquent des forces, bénéfiques ou maléfiques, et on ne sait pas jusqu’où et jusqu’à quand ces forces agiront.

1 commentaire: